Attelage

  • L'attelage canin est une pratique ancestrale qui a été interdite il y a environ
    un siècle. Le chien de trait, nourri avec les restes de la maisonnée et ne nécessitant
    ni étable, ni fourrage, a été longtemps le "cheval du pauvre".

  • À l'aube des années 90, un groupe de passionnés se rassemble pour faire de
    l'attelage canin une discipline sportive qui permettrait aux grands chiens, de type
    molossoïde notamment, de pratiquer un sport canin adapté à leur morphologie.
     

  • Aujourd'hui, le matériel a été standardisé, les obstacles et les modalités des
    épreuves définis.
     

  • Tout chien de plus de 1 an, toisant plus de 50 cm au garrot et présentant une musculature adéquate peut tracter une voiture adaptée dont le poids total en charge ne dépasse pas le poids du chien.
     

  • Le travail attelé nécessite un chien réfléchi et posé, précis et appliqué capable d'initiative et d'indépendance.
     

Les concours en attelage proposent 3 épreuves distinctes :
  • L'épreuve d'obstacles: Les chiens attelés doivent effectuer avec précision et maniabilité un parcours où les différents types de difficultés que pouvait rencontrer un chien de trait sont matérialisés. Les commandements se font à la voix (les gestes sont tolérés) mais tout contact physique du conducteur avec le chien, l'attelage ou l'obstacle est sanctionné.
     

  • L'épreuve de régularité: Elle se déroule en terrain naturel ouvert. Le conducteur fait une reconnaissance du parcours et doit estimer le temps qu'il mettra à effectuer le parcours avec son chien attelé. Cette épreuve nécessite une parfaite connaissance de son chien.
     

  • L'épreuve d'harmonie: Elle rappelle l'utilisation du travail mais elle ne doit pas faire oublier les abus et les maltraitances à l'origine de l'interdiction. Il s'agit de représenter historiquement l'attelage. Le conducteur peut se "déguiser" et avoir une charrette d'époque mais le PTAC ne doit pas dépasser le poids du chien.